Le Pacha


Le Pacha ouvre ses portes…
A vrai dire, reprendre un resto et essayer d’en faire quelque chose de bien, on peut vous l’assurer, c’est un défi tel qu’il gommerait presque de la mémoire ce qu’on a pu faire avant, professionnellement, s’entend. Pourquoi ? Parce que l’aventure relève du sacré ! Oui, vous avez bien lu : du sacré et non du sucré quoique…
Quoi de plus sacré que de tenter de faire oublier ne serait-ce qu’un instant les soucis quotidiens en faisant chanter sur des papilles déjà expertes un ................, quoi de plus sacré que de constater l’effet magique d’un ........................... lorsque Bacchus remet notre convive dans l’état d’allégresse que l’homme n’aurait jamais dû quitter, quoi de plus sacré que de s’étonner que ce visiteur, au départ simple client, se soit changé en un convive , puis peu à peu en un copain et n’est pas loin maintenant de se transmuer en un ami, comme le plomb se transforme en or, quoi de plus sacré que d’oublier qu’il est tard et que le temps , à la flamme bienfaisante de l’Armagnac, est provisoirement aboli par la parole nocturne, propice à la confidence, à la connivence, peut-être à l’amitié .
Merci, à toutes celles et à ceux qui nous honorent de leur fidélité , de nous avoir initiés à l’expérience du partage sacré et même du sacré partage de notre vie entre un Jadis passable et un Maintenant irremplaçable…



Les pacha Joël et Hugo